D’où viennent les rillauds ?

Dès 1840, le mot de rilles ou rillés désigne des morceaux de porc cuisinés et découpés en lamelles.
Ce terme, Rabelais le décrit dans son « Tiers livre » pour désigner des friandises que les personnes portaient à leurs voisins. Avec l’évolution du langage, Honoré de Balzac mentionne le mot rillauds au XIXè siècle, à l’occasion d’un séjour à Saumur.

La recette des rillauds élaborée par Robert Gasté, charcutier retraité à Rochefort sur Loire :

Comment est-il fabriqué ?

Le rillaud est un délicieux morceau de poitrine de porc, salé 24 heures avant sa cuisson, et cuit dans de la graisse de porc, durant deux ou trois heures.

Il s’accompagne de rosé d'Anjou.

1er_an___b_l_eveque_2008_055